• Cédric Delepaut

Fiche de séance ‘Oiseaux des milieux aquatiques’

Mis à jour : mars 14

Deux séquences d’une demi-journée chacune (soit environ 2 X 2h30 à 3 heures d’interventions) Animation pour classes et groupes de jeunes sur une base tarifaire forfaitaire.


Les séances se décomposent en une première intervention dans votre structure, avec découverte du monde des oiseaux et écoute de chants enregistrés. Un document est remis aux participants. Et une seconde intervention sous la forme d’une sortie sur le terrain près de l’eau pour observer et écouter.


En intérieur,

l’animateur se présente.

Il présente le monde aquatique des oiseaux :

Nous commençons par rechercher les différents milieux que nous connaissons.

On note les milieux aquatiques cités.

Ensuite on présente ce qu’est un oiseau en s’appuyant sur le document fourni.

Les enfants vont rechercher ce qui caractérise un oiseau. On complète si besoin et on parle des plumes.

On en distribue à faire circuler pour mieux les étudier.


On montre un nid et des œufs. Les enfants peuvent approcher chacun leur tour.

Ensuite les enfant rechercheront les différent types d’alimentation des oiseaux.

On en vient à comparer les becs.

Puis nous parlons des migrations. Qu’est ce qu’un oiseau nicheur ? Pourquoi migrer ?

Nous en venons aux familles d’oiseaux aquatiques :

aux limicoles, aux échassiers, aux anatidés et à quelques passereaux.

La séance se termine par l’écoute de chants enregistrés.


Sur le terrain,

Nous choisissons un lieu dont l’accès se fait en général à pied en moins de vingt minutes. Étang, rivière, fleuve, lac.

Une fois sur place, la pédagogie commence par l’observation des mouvements des oiseaux présents, tout en tentant de les identifier.

On aura une oreille attentive afin de percevoir les chants, les cris, les piaillements.

Les enfants pourront regarder avec une paire de jumelle. L’idéal est d’avoir demandé aux parents qui en ont, de les laisser aux enfants. Sinon l’animateur leur prêtera les siennes.

Les enfants pourront ensuite faire la récolte des plumes qu’ils trouvent mais aussi rechercher des indices de passage des oiseaux, dans le sable par exemple.

On visualisera les empreintes, on cherchera les traces éventuelles de nidification.

La programmation de cette animation s'effectue en relation avec l'établissement demandeur. La période idéale d’observation est à l’étiage, lorsque les plages sont larges durant l’été car on peut s’approcher au plus près de l’eau. En dehors, septembre et octobre conviennent généralement et sont également des périodes de migration.

Mai et juin sont intéressant pour l’activité souvent nuptiale et juvénile, la nidification.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now